En plus du logiciel d’architecture, voici les HoloLens pour jouer à l’architecte

Si vous voulez vous essayer au métier d’architecte, les logiciels d’architecture offrent une large palette de fonctionnalités et les aménagements conçus peuvent même être visualisés en 3D pour vous donner une idée très précise du résultat. Avec les lunettes HoloLens dévoilées lors de la conférence Microsoft Build, d’autres possibilités vous sont offertes, notamment l’ajout d’objets virtuels en 3D dans une scène réelle. Explications.

 

Des HoloLens qui permettent une expérience impressionnante

 

Les HoloLens sont des lunettes de réalité augmentée. À l’inverse du populaire masque Oculus qui permet une immersion dans un univers virtuel, notamment des jeux vidéo, les HoloLens enrichissent et transforment le monde réel.

 

Concrètement, lorsque vous êtes dans une pièce, il vous suffit de chausser vos lunettes aux allures de visière de casque de moto, vous sélectionnez des objets, voire des êtres vivants, et vous les positionnez à votre guise. Les proportions et la perspective sont respectées, ce qui accentue l’impression de réalité. D’ailleurs, l’accessoire adapte l’affichage à vos mouvements et déplacements, et vous donne même la possibilité de circuler entre les objets, de les changer de place.

 

Légères et adaptées à un port par-dessus des lunettes de vue classique, les HoloLens permettent entre autres applications de vous glisser dans la peau d’un architecte ou d’un urbaniste.

 

Ainsi, en prenant la maquette d’un quartier, vous pouvez prendre un autre édifice conçu sur un programme de modélisation courant tel que SketchUp, l’intégrer à la maquette et le peaufiner jusqu’à ce qu’il s’y intègre parfaitement ! Pour vous simplifier la tâche, vous pouvez vous approcher, tourner virtuellement autour du nouveau bâtiment pour le voir sous tous les angles, effectuer des retouches, etc.

 

Mais l’expérience va encore plus loin. Une fois la construction bien en place dans un paysage en taille réelle, vous aurez l’opportunité de vous immerger à l’intérieur et vous déplacer entre des édifices grandeur nature. C’est le moment d’ajouter de la couleur ou de déplacer des cloisons afin d’améliorer l’esthétique de l’ensemble.

 

Les fonctions d’un logiciel d’architecture en live et grandeur nature

 

Les fonctions des HoloLens ne se limitent pas à l’extérieur. Comme avec un logiciel d’architecture, mais en étant présent dans la pièce, amusez-vous à en modifier les plans en bougeant des murs… à moins que les tuyaux de plomberie que vous apercevez à travers ne vous en empêchent ! Le tout en grandeur nature. Si vous le souhaitez, des outils collaboratifs sont prévus, comme le partage de notes vocales concernant un projet en cours.

 

Le principal défaut des lunettes est probablement leur champ de vision restreint à un rectangle de 5×3 cm qui risquent de vous faire rater un détail important et obligent vos yeux à s’adapter. Toutefois, elles ne provoquent pas de mal de mer, et c’est un énorme point positif ! L’autonomie aussi est relativement faible (environ deux heures).

 

Outre l’architecture, les utilisations possibles des HoloLens sont nombreuses : enseignement, médecine, travail collaboratif via les applications de visioconférence. Pour les technophiles désireux d’acquérir les HoloLens, les rumeurs parlent d’une commercialisation fin 2015 à un prix avoisinant 800 dollars.

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *