Sur le marché des logiciels de traitement de texte, Word est indéniablement le plus complet et le plus performant. Son principal inconvénient est le prix, puisqu’il est compris dans la suite Office, facturée au prix fort par Microsoft. Comment faire quand on ne peut/veut pas payer pour utiliser Word ?

Quelques solutions pour un équivalent de Word gratuit

Microsoft Office 2016 est disponible depuis quelques semaines, à des prix non accessibles à tous les utilisateurs : 69 $ annuels pour la version Personal Edition (utilisateur unique), 99 $ par an pour les cinq utilisateurs de Home Edition ou 149,99 $ pour la suite complète. Avant de vous délester d’une telle somme pour simplement utiliser Word, prenez le temps de découvrir nos alternatives gratuites.

Google Docs est une première option pour créer et éditer un document avec des fonctionnalités basiques. Mais si vous préférez des outils plus complets, et surtout travailler sur une interface plus conviviale et attrayante, passez votre chemin.

Mieux vaut essayer Microsoft Office Online, avec son interface agréable et ses nombreuses possibilités. Par exemple, le travail collaboratif avec plusieurs personnes modifiant un même document est déjà disponible dans la version Online, alors qu’elle vient d’arriver avec l’édition 2016 de la suite. De plus, cette « nouveauté 2016 » requiert un enregistrement pour répercuter les changements, alors que Word Online n’a pas cette limitation.

Pages, une alternative efficace à Word sur Mac

Si vous utilisez un ordinateur Mac, n’hésitez pas à profiter des applications intégrées dans les suites bureautiques libres telles que LibreOffice, NeoOffice ou OpenOffice. Sinon, Mac OS X est doté de Pages, un programme puissant et très complet.

Outre le traitement de texte, cet outil inclus dans la suite bureautique iWork permet aussi de faire de la PAO. Grâce à la grande diversité de modèles disponibles et aux fonctionnalités d’édition avancées, vous pourrez laisser libre cours à vos envies créatives pour personnaliser et embellir vos documents. En effet, il est possible d’intégrer des photos, des fichiers musicaux ou vidéo, etc. au texte, voire des graphiques interactifs en 2D ou en 3D.

Comme son concurrent, Apple Pages autorise le partage par AirDrop, par courrier électronique, sur les réseaux sociaux… Vos créations sont par ailleurs accessibles sur tous les supports Apple (Mac, iPad et iPhone). L’édition passe à une étape supérieure avec l’ajout de commentaires, ainsi qu’un système de suivi qui enregistre les modifications effectuées sur un document.

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *